EffrAction

Pegi Public Averti

Ce poème en vers libres a été écrit pour le 8 mars 2023, journée pour les droits des femmes. En ce 25 novembre, jour de lutte contre les violences de genre, il me paraissait important de le publier. Je vous invite à prêter une attention particulière à la mise en page en cliquant sur les images ci-dessous !

On se souvient des craintes 
La toxine se manifeste
Le chaos primordial tout entier
Pas un souf f l e
Et la vue bouchée et omnisciente
Et l’ouïe aiguë et blessée
Et le goût du sang
SANS DÉFENSE

A l’intérieur de moi il y a cette douleur 
Qui monte
qui monte
Qui traverse toutes mes veines
Fait le tour
de mes
articulations
Virage à gauche et puis droit devant

Mes nerfs frémissent
Des genoux à l’estomac
Des coudes aux poumons
La douleur se  d i f f u s e
et
ne
Se
DILUE
PAS

J’en fais les frais
Effraction
L’action se fraie
Elle m’effraie
Mes poils se HéRisSeNt
J’ai chaud je brûle
Je m’humidifie de l’extérieur
Je n’arrive pas à faire BarRièrE
Devant le supplice
Un barrage se dresse
De ceux qui produisent l’électricité
De ces influx nerveux qui vont directement au cerveau
Et disJonctenT

Je transpire des démons impurs
Et me change en pierre
Pétrifiée
glacée
cabossée
bleue

Et la honte rageuse
M’empoisonne
On se souvient des craintes
Je recrache le venin
Au deuxième essai qui est autre
Pas un doute
Et les moindres détails reproduits
Et mes gestes seuls changés
Et la scène lucide
DÉSORMAIS J’MORDS



Adelyx : écriture et mise en page

Tous droits réservés à Adelyx.

Illustration : Adelyx.


Article précédent :

Publié

dans

,

par

Étiquettes :

Article suivant :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *